Terroirs Et Grands Vins De France

Edition du 27/12/2016
 

VINCENT D’ASTRÉE

Talent

VINCENT D'ASTRÉE

“Nous voulons redonner au terroir ses titres de noblesse”


“Nous sommes en période de reconstruction de l’image du Champagne Vincent d’Astrée, nous explique Patrick Boivin. Nous hésitons entre rester dans une communication de Champagnes classiques, traditionnels ou avoir un discours plus axé sur le luxe. Nous sommes très attachés à notre image “Champagne et Terroir”. Nos Champagnes sont issus de vignes cultivées sur un terroir ancestral très pierreux d’où le nom de Pierry. Nous sommes décidés à mettre en avant la richesse de notre sol et sous-sol. Depuis 6 ans, nous faisons des études agronomiques poussées sur nos sols pour voir les incidences sur nos vins. Plusieurs paramètres entrent en ligne de compte, par exemple, la climatologie différente, les rendements... Pour élaborer de grands vins, il faut changer notre comportement, regarder plus vers le sol. Cela entraîne un grand nombre de conséquences, faut-il enherber ou non, labourer ? Nous voulons redonner au terroir ses lettres de noblesse. Nous sommes en pleine réflexion avec les experts mais aussi avec tous nos vignerons que nous incitons à accepter ces pratiques, plus exigeantes, peut-être. Cela fait partie d’une évolution, nous sommes dans le dialogue, techniquement tout le monde sait faire du Champagne mais faire un Champagne de terroir, c’est autre chose ! De nos jours, les consommateurs recherchent de plus en plus la typicité. On va regarder le prix, l’esthétique de la bouteille, mais ce que l’on retient le plus, c’est le goût. On s’oriente donc de plus en plus vers des soins attentifs au vignoble, limiter les kilos au pressurage, vinifier en foudres, en fûts. On redéfinit tout pour obtenir l’excellence du terroir. Nous avons un savoir-faire mais, nous devons travailler en amont de la vendange, reprendre contact avec la terre, prendre conscience de la richesse de nos sols. Depuis 40 ans, la Champagne a travaillé sur l’homogénéité des vins. Aujourd’hui, les vignerons de Pierry sont motivés pour que leur Champagne ressemble à un Champagne de Pierry et pas aux autres ! Notre démarche actuelle est de retrouver sa propre identité.” - Brut Gouttes d’Or (80% Pinot meunier et 20% Chardonnay) : la robe est jaune or, brillante. Bulle fine avec un cordon de mousse discret et tout en finesse. Le nez est ouvert avec des arômes proches de la pâtisserie (pâte sablée, nougatine) ; puis, des arômes de foin séché, de tabac, d’amande grillée et d’abricot sec apparaissent. Nez très agréable. Bouche gourmande.- Brut Esprit Terroir (50% Chardonnay et 50% Pinot meunier) : robe jaune citronnée avec des reflets verts amande. Effervescence vivante et bien régulière ; des bulles fines donnent naissance à un fin cordon de mousse. Nez riche où se mêlent des arômes de vanille, de cire, de fleurs blanches séchées (tilleul, acacia). Quelques notes d’évolution avec des arômes grillés (brioche, pain) et une touche de café. Bouche friande, fraîche, en finesse avec des arômes d’agrumes frais, de fleurs blanches (acacia). Quelques notes de citron. Vin très subtil avec des arômes frais (fleurs blanches et note citronnée) et des arômes plus évolués (cire, beurre frais). - Brut Cœur de Terroir (100% Pinot meunier): la robe surprend par ses nuances saumonées qui s’associent au jaune franc. La brillance est parfaite et les bulles délicates. Au nez, des senteurs de fruits blancs et jaunes (pêche, poire), quelques notes de fleurs blanches et un aspect minéral (Silex : typique du terroir de Pierry). Ce vin apparaît gourmand en bouche. La fraîcheur de la vinification sans fermentation malolactique contraste avec ces senteurs et donne à cette cuvée toute sa personnalité. - Brut Rosé Rêves d’Été (40% Chardonnay, 40% Pinot meunier, 20% de Coteaux Rouge (Pinot noir) : robe rose clair avec des reflets orangés. Mousse blanche généreuse avec des bulles fines et un cordon persistant. Nez ouvert sur des fruits rouges frais (fraise des bois, cerise) et des fruits confits et macérés (gelée de framboises, cerises à l’eau de vie), légère note de pomme. Bouche charnue, expressive qui ouvre sur des fruits rouges croquants et juteux (cerise) avec des notes confites. La finale en bouche est tout en douceur - Brut Rosé de Saignée (100% Pinot noir) : robe rouge violacée. Mousse généreuse avec des bulles fines et un cordon persistant. Nez ouvert sur des arômes de fruits rouges puis noirs (cerise et mûre), accompagnés par des notes de réglisse. Bouche très gourmande où l’on retrouve les arômes que l’on avait au nez avec des notes de fruits rouges puis noirs, accompagnés de note de réglisse. - Millésimé Empreinte du Temps 2000 (100% Chardonnay) : robe jaune citronnée avec des reflets verts. Effervescence vivante et régulière ; des bulles fines forment un fin cordon de mousse. Nez riche où se mêlent des arômes de vanille, de cire, de fleurs blanches séchées (tilleul, acacia) et de fruits blancs. Quelques notes d’évolution avec des arômes grillés (brioche, pain); Bouche fraîche, en finesse avec des arômes d’agrumes frais, de fleurs blanches (acacia) et des notes citronnées. - Brut Zéro (100% Pinot meunier) : la robe surprend par ses nuances saumonées qui s’associent au jaune franc. La brillance est parfaite et les bulles délicates avec un cordon persistant. Au nez, des senteurs de fruits blancs et jaunes (pêche, poire), quelques notes de fleurs blanches et un aspect minéral (silex : typique du terroir de Pierry). Des arômes d’évolution apparaissent avec le temps. Ce vin apparaît gourmand en bouche. La fraîcheur de la vinification sans fermentation malolactique contraste avec ces senteurs et donne à cette cuvée toute sa personnalité.

   

VINCENT D’ASTRÉE

Direction : Patrick Boivin
Rue Léon-Bourgeois
51530 Pierry
Téléphone : 03 26 54 03 23
Télécopie : 03 26 54 66 33
Email : celliers@vincentdastree.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAUTERNES ET LIQUOREUX
e_sauternes.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
YQUEM (Hors Classe)
COUTET (B)
RAYMOND-LAFON
DOISY-VEDRINES
GUIRAUD
LAMOTHE GUIGNARD
RABAUD-PROMIS
SIGALAS-RABAUD
CLOSIOT (B)
LOUPIAC GAUDIET (Loupiac)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA TOUR BLANCHE
FILHOT
CAILLOU
CLIMENS (B)
ROMER DU HAYOT
BASTOR-LAMONTAGNE
HAUT-BERGERON
MALLE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Clos JEAN (Loupiac)*
GRAVAS*
MYRAT*
PIADA*
ANNA
BON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BEL AIR (Sainte-Croix-du-Mont)*
LAMOTHE-DESPUJOLS
LARIBOTTE
ROLLAND
LAFON
VALGUY



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
(CROS (Loupiac))
(LA GARENNE)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(ARROUCATS (Sainte-Croix-du-Mont))
ROUSSEAU

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château HAUT-LAGRANGE


Propriété créée par Francis Boutemy en 1986, sur un terroir mentionné, en 1763, sur la carte de Belleyme. Le sol est travaillé très classiquement, avec un enherbage partiel, densité de 7 700 pieds/ha, production volontairement ramenée, selon les années, de 10 à 20% en dessous des rendements autorisés. Vignoble de 8,3 ha dont 1 ha en blanc et 7,3 en rouge. Excellent Pessac-Léognan rouge 2012, 55% Cabernet-Sauvignon, 45% Merlot, dont 1/3 de la récolte est élevée 12 mois 40% en barriques neuves, le reste en cuves, durée totale de l’élevage 18 mois, avec ces nuances de fruits noirs très mûrs et de notes épicées, classique, corsé et gras, aux tanins bien fondus. Le 2011 développe une bouche souple où dominent la prune et la violette, un vin de jolie robe pourpre, qui allie souplesse et structure. Beau 2010, d’une belle concentration, aux notes de fruits rouges mûrs (griotte, framboise) et d’épices, riche, tout en saveurs, un vin charnu, typé. Le 2009 dégage un bouquet très développé avec des nuances poivrées, un vin de très jolie bouche où se mêlent la mûre et le cassis, ample et solide. Le Pessac-Léognan blanc 2013, avec des arômes de noix et d’agrumes, est un vin d’une bonne acidité, bien rond au nez comme au palais, vif et fin, persistant et aromatique, d’une belle finale fraîche.  Joli 2012, d’une très grande finesse, bien typé, au nez puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample, de robe jaune clair.

Francis Boutemy
89, avenue de La Brède
33850 Léognan
Téléphone :05 56 64 09 93
Télécopie :05 56 64 10 08
Email : contact@hautlagrange.com
Site personnel : www.hautlagrange.com

Château GROS CAILLOU


Implantée depuis près de six générations sur la commune de Saint-Sulpice de Faleyrens au lieu dit Gros Caillou (on retrouve des actes notariés datant de 1804), la famille Dupuy a su faire prospérer la propriété pour atteindre près de 12,5 ha. Ici, on a pour philosophie : “le respect de l’équilibre alcool, acidité. Nos vins sont produits sur des couches de graves où le mariage cépage (Merlot, Cabernet Franc) sol se fait dans un commun et inséparable accord. La passion, le sérieux et le soin apportés à notre production permettent d’assurer le maintien de la qualité dans le respect de la tradition.” “Avec de la patience, une gestion parcellaire et une vinification précise en collaboration avec notre œnologue, nous précise Eric Dupuy, nous avons obtenu un très beau millésime 2014. Joli équilibre, belle structure, beau potentiel de garde, un vin sur le fruit mûr (fruits rouges).”

Eric Dupuy - Scea Vignobles Dupuy

33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 74 91 et 06 20 54 51 88
Télécopie :05 57 74 40 98
Email : vignobles.dupuy@orange.fr
Site personnel : www.chateau-gros-caillou.com

Vignobles LEVET


Créé en 1929, un domaine d’environ 4 ha sur des coteaux abrupts en terrasses, le sol est d’origine granitique recouvert de micaschiste et de gneiss, les vignes ont 50 ans et le cépage est la Syrah. Les vins sont élevés en moyenne deux ans en fûts de chêne. Culture raisonnée. “Nous sommes un domaine familial qui s’est transmis sur 4 générations., explique-t-on. Tout a commencé en 1929 avec Christophe Chambeyron, l’arrière grand-père, qui devint propriétaire d’une vigne en Côte Blonde accessible alors qu’en char à bœufs. Marius Chambeyron, son fils, a continué le travail de son père, en plantant des vignes à la force des bras. Les coteaux étaient très escarpés, et les chemins très étroits : on parlait même de « sentiers de chèvre » tant les vignes étaient pentues. A la Landonne, à Chavaroche..., Marius a planté des vignes en parallèle de son activité de maraichage. A ce moment-là la famille a commencé à commercialiser leur vin de Côte-Rôtie. Nicole Levet, fille de Marius Chambeyron, prends la suite du domaine avec son mari Bernard Levet. Ils sont aujourd’hui à la tête de cet héritage depuis 1983. Agnès Levet est aujourd’hui la 4e génération de vignerons.” Ce Côte-Rôtie cuvée Améthyste 2013 (un assemblage pur Syrah de l’ensemble de leurs parcelles de vignes, élevé 24 mois en fûts de chêne de 600l dont seulement 10% de neuf), de belle robe soutenue, de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle harmonie, qui poursuit son évolution. Le 2012 est un vin au parfum persistant de griotte et de cassis mûrs, bien typé, corsé et parfumé au palais, de belle charpente, il est généreux et allie structure et rondeur en bouche. Le 2011 est tout en bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits cuits (cassis, groseille), chaleureux comme on les aime. Le Côte-Rôtie cuvée La Péroline 2012 est tout aussi séduisant, aux arômes puissants de fruits cuits, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche marquée par la prune et la violette.

Agnès, Nicole et Bernard Levet
26, boulevard Les Allées
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 15 39
Email : contact@coterotielevet.fr
Site personnel : www.coterotielevet.fr

CHATEAU VALGUY


Cette propriété prise en fermage en 2000 et achetée en 2010, est située à Fargues-de-Langon au milieu des 1er Crus Classés. Beau Sauternes Château Valguy, issu d’un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle)... La cueillette se fait par tries successives afin de ramasser des raisins atteints par la pourriture noble et entièrement confits, l'élevage se fait en fûts de chêne pendant 24 mois. Le 2009 est particulièrement savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d’épice, un vin qui poursuit sa belle évolution. Excellent Graves rouge Cailloux de Valguy 2009, 60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et prometteur. Le Graves blanc Cailloux de Valguy 2009 (fermentation en fûts de chêne, élevage durant 10 mois en barriques, dont 25% de neuves, sur lies fines avec bâtonnages, 70% Sémillon, 30% Sauvignon), franc et parfumé, d’une belle vivacité avec un bel équilibre maturité-acidité, est un vin comme on les aime, suave, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche.

Grands Vignobles Loubrie
4, chemin de Couitte
33210 Preignac
Téléphone :05 56 63 58 25
Télécopie :05 56 63 58 25
Email : grandsvignoblesloubrie@vinsdusiecle.com
Site : grandsvignoblesloubrie
Site personnel : grandsvignoblesloubrie.wifeo.com


> Nos dégustations de la semaine

Château Les VALENTINES


Le domaine s'étend sur 40 ha entourés de pinèdes et de garrigues. Les sols sont travaillés de manière traditionnelle sans désherbants ni insecticides.
Fidèle à lui-même, ce Côtes-de-Provence La Grande Cuvée N°8 rosé 2012, distingué, de belle teinte, légèrement épicé, de bouche charnue et persistante, vraiment très agréable. Le Côtes-de-Provence blanc 2012, 50% de vieilles vignes d'Ugni Blanc (plus de 80 ans) et de vignes plus jeunes de Rolle et de Clairette, aux arômes floraux intenses, aux senteurs persistantes, avec ces senteurs de garrigue, tout en bouche. Goûtez aussi le Côtes-de-Provence rouge La Gourmande 2010, ample, marqué par des notes de fruits rouges macérés.

Scea Pons-Massenot
807, route de Collobrières
83250 La Londe-Les-Maures
Tél. : 04 94 15 95 50
Fax : 04 94 15 95 55
Email : contact@lesvalentines.com
www.lesvalentines.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château des LAUDES


Un encépagement classique du Bordelais pour ce vignoble de 3,80 ha, soit 75% de Merlot, 20% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon. Situé sur le plateau argilo-calcaire, la présence de graves, de sable et d'argile rend ce terroir précoce et donc particulièrement propice à la maturité optimale. Le calcaire ajoute une note minérale.
J'ai apprécié le Saint-Émilion Grand Cru 2009, médaille d'Or au concours de Bordeaux vin d'Aquitaine 2011, encore fermé, de robe grenat soutenu, bien charnu, aux notes de groseille surmûrie et d'humus bien caractéristiques, un vin de bouche charnue et concentré, aux tanins bien fondus mais très présents, persistant en finale (37€). Séduisant Entre-Deux-Mers Château La Guillemette, un vin franc, où se mêlent des notes d'amande et de poire, à ouvrir sur des coquillages ou un soufflé au fromage. C'est bon et c'est bien, on n'hésite donc pas.

Vignobles Bernard Artigue

Domaine des FAVARDS


L’histoire commence en 1920 avec Casimir Barbaud (arrière-grand-père de l’actuel propriétaire) qui achète cette propriété de 18 ha essentiellement orientée vers la culture du mûrier pour le vers à soie. Une seule parcelle est plantée de vigne. Jean-Paul reprend le domaine en 1976, et entreprend une complète restructuration. C’est en 1980 avec son premier millésime (1978) qu’il baptise le domaine Domaine des Favards en hommage à Casimir surnommé “le Favard” en provençal, l’homme chanceux, celui qui a toujours la fève dans le gâteau des rois. Aujourd’hui Céline, la fille de Jean-Paul l’a rejoint, ingénieur en chimie du végétal elle amène un regard nouveau à cette exploitation de 23 ha.
J’ai apprécié leur CDR-Villages Plan de Dieu rouge 2013, Grenache et Mourvèdre, élevage léger en fûts de chêne, au nez dominé par les petits fruits rouges (groseille, griotte), coloré, puissant et charpenté (7,70 €). Il y a encore ce CDR Prestige 2012 (60% Grenache, 30% Syrah, 10% Mourvèdre), 12 mois d’élevage en foudres, riche et fruité, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau, un vin typé, tout en bouche.
Le CDR cuvée Les Bons Moments... rosé 2014, de bouche mûre, est un vin parfait pour une cuisine épicée (5,10 €), comme Les Brigands Plan de Dieu rouge Vieilles Vignes 2013, élevage en fûts de chêne, Grenache, Mourvèdre et Cinsault.

Jean-Paul Barbaud

> Les précédentes éditions

Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015

 



Château BOUTILLON


Domaine de POUYPARDIN


Jean-Christophe MANDARD


Sylvain MOSNIER


Domaine de BAVOLIER


Château THURON


Domaine de BARROUBIO


Domaine Jean-Max ROGER


Domaine CHARBONNIER


Château Le BOURDIEU


Vignobles Pierre REINHART


Domaine Jean-Marie NAULIN


Cru du PARADIS


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Château BOURSEAU


Château ROUGEMONT


HAMM


Charles SCHLÉRET


Château BELLEGRAVE


Domaine des HAUTS PERRAYS



DOMAINE GUIZARD


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE PIERRE GELIN


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU LAROQUE


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHARLES SCHLERET


CHATEAU FABAS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales