Terroirs Et Grands Vins De France

Edition du 27/06/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT POMEROL
e_pomerol.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
PETRUS (Hors Classe)
LA FLEUR PETRUS
TROTANOY
BEAUREGARD
LA CROIX
CANON-CHAIGNEAU (Lalande-de-Pomerol)
CLOS RENÉ
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CERTAN DE MAY DE CERTAN
MAZEYRES
BELLEGRAVE
LE CAILLOU
LA CROIX-TOULIFAUT
ROQUEBRUNE (Lalande-de-Pomerol)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CANON (Canon-Fronsac)
GABY (Fronsac)
ROUMAGNAC LA MARECHALE (Fronsac)
BELLES-GRAVES (Lalande-de-Pomerol)
BOURSEAU (Lalande-de-Pomerol)
MOINES (Lalande-de-Pomerol)
CARLES (Fronsac)
MAZERIS (Fronsac)
PETITE CROIX (Lalande-de-Pomerol)
VOSELLE (Lalande-de-Pomerol)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GANNE
ARNAUDS (Lalande-de-Pomerol)
FERRAND
LAFLEUR DU ROY
CLOS DU PÈLERIN
VIAUD (Lalande-de-Pomerol)
PLINCE
VALOIS
LA CROIX ROMANE (Lalande-de-Pomerol)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVROL-BEL AIR (LP)
(TAILLEFER*)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOIS DE LABORDE (LP)
ROCHES FERRAND (LP)

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine BROBECKER


Pascal Joblot a pris la succession de son beau-père Joseph Brobecker. Ici pas d’artifice, on vous recevra à la cave au milieu des fûts. Voilà un excellent Pinot gris 2014, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, qui est une valeur sûre. Joli Gewurztraminer Vieilles Vignes Bio 2015, ample en bouche, très harmonieux, un vin qui sent les noisettes et la pêche blanche, classique et typé. Excellent Riesling Grand Cru Pfersigberg 2014, au fruité complexe, généreux et charmeur, très rond mais très fin également, un vin à déboucher sur une choucroute de poissons ou un waterzoï de poulet, tandis que son Riesling 2015 se plaira avec des gambas flambées ou une truite au bleu. Le Pinot noir rosé 2015 est très frais au nez, ample, de bouche complexe et délicate, associant charpente et distinction, à savourer sur un saumon comme sur une tarte aux fruits.  Tout en nuances d’arômes, le Vin d’assemblage cuvée L’Exception 2013, 75% Riesling et 25% Pinot gris Grand Cru, est de jolie robe dorée, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, de bonne bouche parfumée (litchi, rose), ample en finale. Le Gewurztraminer Grand Cru Pfersigberg Bio 2015, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, est tout en bouche, comme le Riesling Vendanges Tardives 2015, moelleux et frais en bouche, d’une belle onctuosité, aux nuances de brioche et de fruits jaunes macérés, un vin tout en finesse, aux senteurs persistantes, prometteur. Gîte de France 4 épis.

Pascal Joblot
3, place de L'Eglise
68420 Eguisheim
Téléphone :06 87 52 80 72
Email : pascal.joblot@free.fr
Site personnel : www.vins-brobecker.com

Domaine de TERREBRUNE


Le domaine (30 ha) étale un vignoble en restanques (ou terrasses) sur les contreforts du massif calcaire du Gros Cerveau. Créé par Georges Delille en 1963, la propriété est un site enchanteur avec une petite bastide au milieu de quelques vignes abandonnées, d'oliviers séculaires et de fleurs cultivées. Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, il fallut attendre plus de 10 ans pour reconstituer un vignoble. La cave fut construite en 1975, suivant les meilleurs principes œnologiques en respectant la noblesse du raisin et du vin, pour permettre la vinification par gravité et l'élevage des vins dans les meilleures conditions. En 1980, c'est la commercialisation des premières bouteilles. C'est également l'année où son fils Reynald intégra le domaine après ses études d'œnologie. Le domaine s'est enrichi d'un label "Vin issu de l'Agriculture Biologique" certifiée par Qualité France. Superbe Bandol rouge Terroir du Trias 2012, Mourvèdre 85%, Grenache 10% et Cinsault 5%, 25 ans de moyenne d'âge des vignes, égrappage total, cuvaison 15 à 21 jours en cuve fermée, macération par remontages, élevage en foudre de chêne de 50 à 60 hl pendant 18 mois), avec ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, associant puissance et finesse, un vin charnu, aux tanins riches, aux nuances de fruits mûrs et de cuir au palais, de très bonne évolution. Le Bandol rosé 2015, 60% Mourvèdre, 20% Grenache et 20% Cinsault, de bouche ample, florale, de jolie teinte, est tout en fruité et distinction, arômes de fruits, de fleurs, avec cette finale poivrée très élégante. Le Bandol blanc, au nez fleuri, suave et puissant, avec des nuances de pêche et de tilleul, de robe jaune clair, est très séduisant par sa structure et sa persistance d’arômes.

Famille Delille
724, chemin de la Tourelle
83190 Ollioules
Téléphone :04 94 74 01 30
Email : domaine@terrebrune.fr
Site personnel : www.terrebrune.fr

H. GOUTORBE


Vignoble de 22 ha, plantés à majorité de Pinot noir (75%), Chardonnay (22%) et Pinot meunier (3%). Cette entreprise familiale, est située à Aÿ, village grand cru réputé au cœur de la Champagne, à 3 kms d'Epernay. La création de vins de Champagne a suivi l'activité de pépiniériste viticole, tradition familiale depuis le début du siècle dernier, qui est le premier maillon de la chaîne du Champagne. Émile Goutorbe était déjà pépiniériste quand son fils Henri est né à Aÿ en 1922. René Goutorbe poursuit le développement du vignoble depuis les années 1970, et s'occupe de l'élaboration des cuvées, avec la même passion que ses enfants Elisabeth, Bertrand et Étienne, qui participent au renom de notre vin et de sa région. Le souci de sélectionner les meilleurs plants en fonction de leurs caractéristiques génétiques et des parcelles permet d’apprécier la qualité des raisins cueillis à la main. Après un pressurage lent et une vinification parcellaire en cuves Inox avant assemblage, la deuxième fermentation se fait en bouteilles qui sont conservées dans les caves anciennes au moins trois ans sur lies. L’accueil est chaleureux avec Nicole, l’épouse de René, ainsi qu’avec leurs enfants. Tout en bouche, leur Champagne brut Cuvée Prestige Premier Cru, Pinot noir (75%) complété par du Chardonnay, est caractéristique de la puissance aromatique de son cépage majoritaire, un vin puissant, vineux mais fin, corsé et fruité, équilibré et rond. Excellent Champagne Millésimé 2006, fort bien élevé, qui associe richesse aromatique et persistance, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale. Le Blanc de noirs Grand Cru Aÿ dégage un nez subtil et persistant marqué par les fruits jaunes et le fumé, un Champagne de jolie mousse, aux arômes de noisette et de pain grillé, tout en bouche persistante. Goûtez leur Champagne Spécial Club Grand Cru 2005, très charmeur, une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, alliant rondeur et nervosité, tout en nuances d’arômes, à déboucher sur des quenelles de brochet, le brut Tradition, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, de mousse fine, une cuvée intense et typée, et leur excellent Coteaux Champenois Grand Cru Aÿ, avec des senteurs intenses de fruits surmûris et d’épices, un vin de très bonne bouche, parfumé (prune, violette...), charpenté comme il le faut, tout en saveurs. Les autres Domaines en vidéo sont sur Vinovox

Famille Goutorbe
9, rue Jeanson
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 21 70
Télécopie :03 26 54 85 11
Email : info@champagne-henri-goutorbe.com
Site personnel : www.champagne-henri-goutorbe.com

SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


Les origines vigneronnes de la famille Arnould remontent à la fin du siècle dernier. A l’époque, les aïeuls Lefevre exploitent des vignes situées sur le terroir Grand Cru de Verzenay, les raisins étant vendus aux grosses Maisons de Champagne. Les premières bouteilles ont été commercialisées dans les années 30. Au début des années 60, la petite fille de la famille Lefevre se marie avec Michel Arnould et créent ensemble leur propre marque « Michel Arnould ». En 1972, ils commencent l’exportation en Angleterre. Aujourd’hui, leur fils Patrick et leur gendre développent la marque dans un grand nombre de pays. Le vignoble de 12 ha est conduit en lutte raisonnée, dans le respect de l’environnement. La Maison vous propose ce Champagne Tradition Grand Cru, un Blanc De Noirs, particulièrement typé, de mousse fine et persistante, d’une belle complexité en bouche, tout en fruité et finesse, un Champagne très bien dosé, ample et charpenté, qui sent le pain grillé, l’abricot et les fleurs fraîches. Le B 50 Grand Cru Millésimes 2007, délicat mais riche à la fois, avec des senteurs de poire et de noisette, conjugue finesse et fruité, à la fois charpenté et souple, avec cette nervosité équilibrée, de bonne bouche, aux notes de tilleul et de coing en finale. Beau Champagne cuvée Mémoire de Vignes 2007 (pur Pinot Noir issu uniquement de vieilles Vignes), de bouche élégante et intense, avec ces notes de raisins noirs, de fruits frais et de biscuits, un Champagne ample et raffiné, qui mérite une cuisine élaborée. La cuvée Extra Brut Grand Cru un pur Pinot Noir d’une seule année avec 20 % de vin de réserve, pas de liqueur de dégorgement, où puissance, finesse et arômes de fruits s’entremêlent, est un Champagne de robe brillante, avec des bulles fines et persistantes. Le Brut Réserve Grand Cru, assemblage à parts égales de Pinot Noir et de Chardonnay, possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissant et complexe, où s’entremêlent en bouche les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches. Excellent Champagne Brut La Grande Cuvée de Michel Arnould (70 % Pinot Noir, 30 % Chardonnay), ample, de bouche complexe et délicate à la fois. Séduisant Brut rosé Grand Cru, un pur Pinot Noir, ajout de coteaux champenois rouges élaborés en fût de chêne et issus de vieilles Vignes, vieillissement minimum de 24 mois en bouteilles, liqueur de dosage à base de sucre de canne, qui sent toujours bon la framboise, harmonieux, puissant, d’une jolie rondeur en finale.


28, rue de Mailly
51360 Verzenay
Téléphone :03 26 49 40 06
Télécopie :03 26 49 44 61
Email : champagne-michel-arnould@vinsdusiecle.com
Site : champagne-michel-arnould
Site personnel : www.champagne-michel-arnould.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine La CROIX SAINT-LAURENT


Un remarquable Sancerre blanc Le Chêne Marchand 2010, sols argilo-calcaires dit "caillottes", fermentation de 15 à 20 jours en fûts, est un vin d'une grande finesse, racé, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, poire), d'un bon équilibre, de bouche parfumée et ample (12,80€, il les vaut). Le Sancerre blanc 2012, vendanges manuelles, de jolie robe dorée, au nez de fruits secs, de bouche souple et vive à la fois, est tout en nuances (9€). Le Sancerre Rouge 2011, élevé durant 12 mois en fût de chêne de 1 à 10 vins, sent bon son Pinot Noir, un vin qui m'a particulièrement séduit, d'une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, aux tanins équilibrés, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en nuances au palais (cerise, violette), caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation (9,50€). Beau Sancerre rouge Vieilles Vignes 2008, sol argilo-calcaire, marnes brunes, vendanges manuelles, fermentation à froid une dizaine de jours, élevage 50% en fûts de 1 à 3 vins pendant 12 mois et 50% en cuves, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, rond et gras, riche, aux tanins enveloppés, de bouche bien corsée, qui poursuit son évolution (16€). Aucune hésitation.

Joël et Sylvie Cirotte
1, impasse de la Grand'Vigne
18300 Bué
Tél. : 02 48 54 30 95
Fax : 02 48 78 02 03
Email : scea.cirotte@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Charles COLLIN


Cette Cave regroupe plus de 140 viticulteurs dont les vignes sont réparties sur près de 330 ha. Sur l’ensemble du vignoble, 92% sont plantés en Pinot Noir et 8% en Chardonnay.
On y propose ce très joli Champagne Extra Brut, 95% Pinot Noir, 5% Chardonnay, dont 20% à 25% de vins de réserve, tout en finesse, aux notes d’aubépine et d’amande, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, d’une belle harmonie, parfait à l’apéritif.
Le Brut est une cuvée parfumée, conjuguant finesse et structure, une bonne rondeur et un bouquet aux notes de fruits jaunes, persistante, comme La Belle Gabrielle, de mousse fine et persistante, d’une belle harmonie, tout en finesse, tout en fraîcheur aromatique, de mousse légère, un Champagne très agréable à l’apéritif comme sur des quenelles de brochet.
On continue avec la cuvée Charles, 80% Chardonnay, 20% Pinot Noir, dont 10% à 15% de vins de réserve, riche et complexe, qui associe fraîcheur et longueur en bouche, aux nuances où dominent la rose et le miel, un Champagne ample, subtil, tout en arômes comme la cuvée Charles rosé, gourmande, savoureuse, la fois très fin et charnu, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre, parfait sur des crevettes légèrement épicées. 

Château Le CAILLOU


Le château appartient depuis plus d’un siècle à la famille Bélivier de Pomerol qui le transmet, en 1975, à la famille Lucien Giraud. En 1905, le Domaine de Lacombe y fut annexé et en 1974, le Clos Lacombe. Aujourd’hui, c’est André Giraud qui conduit cette propriété.
“Nos 18 ha de vignes ont une moyenne d’âge de 30 à 40 ans, explique André Giraud. L’encépagement est de 80% Merlot et 20% de Cabernet franc sur les deux propriétés. Je m’apprête à planter 1 hectare de Cabernet-Sauvignon. Nos deux propriétés, Château Le Caillou à Pomerol et Château La Tour du Pin Figeac à Saint–Emilion, se touchent presque.
Ce que je recherche surtout dans mes vins, c’est l’équilibre entre le fruit, l’expression parfaite du Merlot et un léger boisé. L’élevage en barriques dure un an, dont 1/3 de fûts neufs, 1/3 de barriques d’un vin et le dernier tiers de 2 vins, ainsi, le boisé n’est pas trop prédominant. Nos vins se caractérisent par la rondeur, le fruité, et la souplesse. J’aime les vins en finesse, très soyeux, bien équilibrés entre barrique et fruit. Je n’aime pas les vins trop tanniques. Nous sommes une exploitation familiale depuis plus d’un siècle. Mon épouse Sylvie m’assiste pour l’administratif et la commercialisation. Celle-ci s’effectue par un importateur en Belgique qui nous prend 1/3 de la récolte, sur la place de Bordeaux, par le biais de représentants à Paris, en Alsace… et par nous-même, par la vente directe à la propriété.
Mon fils Stéphane nous a rejoints pour travailler sur la propriété il y a une dizaine d’années ; il s’occupe des chais et de la vigne. Mon second fils, Laurent, cuisinier de formation, est très attiré par l’œnotourisme. Nous pensons ainsi développer un type de restauration à base de grillades sur les sarments et faire visiter la propriété. Cet accueil se ferait plus volontiers à La Tour du Pin Figeac, idéalement situé sur la route allant de Saint-Emilion à Pomerol. Etant voisins de Cheval Blanc, nous sommes donc à un emplacement particulièrement stratégique.
Pour le millésime 2013, il a fallu être vigilant du début à la fin des vendanges, et, heureusement que nous sommes sur des terroirs précoces. Grâce à des dégustations très fines, nous avons réussi à ne ramasser que le meilleur assez rapidement. C’est un vin rond, séduisant, arômes de fruits rouges et jolie couleur, un vin gourmand accessible rapidement qui ne sera pas d’une grande garde, je trouve qu’il est très charmeur et fruité.
En 2014, le mois de septembre exceptionnel a vraiment sauvé le millésime, un chaud soleil le jour et des nuits fraîches ont permis d’obtenir une maturation optimale dans les meilleures conditions. Ce millésime 2014 est un très bon vin aux arômes de fruits rouges avec de réelles aptitudes au vieillissement, il se démarque par sa structure et sa concentration.
Le 2015 est à l’élevage, c’est un vin tout en fruit, d’une belle densité, les tanins sont très soyeux, d’une très belle complexité aromatique.”
Grande et très belle dégustation sur place : ce Pomerol 2013, en effet, est particulièrement séducteur, au nez où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, tout en nuances, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et une nuance poivrée. Le 2012 est charnu comme il se doit, de robe rouge teintée cerise noire, de bouche très équilibrée, très élégante, aux arômes de framboise, de pivoine et de truffe, tout en nuances, un vin opulent, qui associe charpente et distinction, et poursuit son évolution. Beau 2011, de belle robe, aux tanins bien présents, bien équilibré, au nez intense, de très bonne bouche dense, où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, un vin tout en nuances, que l’on peut commencer à apprécier sur, par exemple, un foie de veau poêlé, laitue braisée au bacon ou un mignon de porc aux endives.
Remarquable 2010, racé, coloré et charpenté, au nez dominé par les fruits rouges à noyau et des notes de fumé en finale, ample et volumineux. Le 2009 est dans la lignée, aux senteurs de cannelle et de petits fruits rouges macérés (fraise, myrtille), de bouche complexe et savoureuse, de garde également. 
Tout en charme, le 2008, à la fois puissant et velouté, est très parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, soyeux au palais. Le 2007 lui ressemble, avec un peu plus de rondeur, de souplesse, un vin qui exhale des notes de fruits surmûris et de fumé, de très bonne bouche, finement parfumée. Le 2006 est excellent, avec cette touche de myrtille, de musc et de framboise cuite, mêlant souplesse et structure, de bouche onctueuse.
Superbe 2005, bien typé, qui associe couleur et matière, au nez à dominante de fruits frais et de truffe, qui évolue parfaitement. Le 2004 se goûte aussi très bien, chaleureux, d'une grande richesse aromatique où dominent la violette, la truffe et le cassis, aux tanins amples mais fondus, un vin distingué, d’une belle complexité. Beau 2002, de couleur grenat intense, complexe, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, un vin qui possède des tanins fins, d’un grand équilibre. Le 2001 est excellent actuellement, tout en séduction, au nez présent avec des notes de violette et de cerise noire, soyeux au palais, avec des tanins mûrs et se débouche sur un lapin en gibelotte ou une bécasse rôtie. Le 2000 développe des tanins amples, un nez dominé par les fruits macérés et l’humus, épicé en finale, solide mais tout en souplesse. Voir le Château La Tour du Pin Figeac à Saint-Emilion.

Famille Giraud

> Les précédentes éditions

Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015

 




CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE GOURON


CHATEAU MONT REDON


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU DU MASSON


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


DOMAINE GERARD TREMBLAY


EARL GUY MALBETE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales