Terroirs Et Grands Vins De France

Edition du 16/04/2019
 

Domaine des Lambrays

Sommet

Domaine des LAMBRAYS


“Le Domaine des Lambrays se cultive comme un jardin d’exception, le but est de faire des vins d’une grande précision, Clos des Lambrays est l’un des meilleurs vins de Bourgogne en typicité. LVMH m’a dit qu’il cherchait quelqu’un pour s’occuper de leur “pépite” comme le faisait Thierry Brouin, qui a pris sa retraite après avoir vinifié 38 millésimes ici. Je le remplace, nous avons la volonté de continuer dans le même esprit. LVMH a une vraie volonté de continuité, de progression de la qualité, c’est très motivant. Au Domaine, nous sommes très contents de la série 2015, 2016 et 2017. Trois millésimes qui ont des personnalités bien différentes : Le 2015 est une année exceptionnelle comme on n’en a pas souvent en Bourgogne, une année solaire avec un mois de Juin et un début Juillet chaud, heureusement, le climat a été un peu plus frais en Août. C’est un vin qui a beaucoup de succès, très marqué par les fruits noirs, des tanins très denses et puissants. Il me fait penser au 2005, un vin un peu atypique en Bourgogne, à l’aveugle, il sera facile à identifier ! Pour le 2016, nous avons eu beaucoup de chance au Domaine des Lambrays, il y a eu beaucoup de gel en Bourgogne sauf dans certains grands crus, et nous avons été complètement épargnés au Domaine des Lambrays. Le 2016 est un très beau millésime ici, la qualité est superbe. Le printemps a été froid, puis, quelques pluies en Juin, enfin un été extraordinaire avec un mois d’Août très chaud et un joli mois de Septembre, nous avons vendangé le 25. C’est un vin plus classique bourguignon, très belle maturité, tanins très soyeux, très fins. Concernant le 2017, tout le monde est content en Bourgogne, il n’y a pas eu d’évènements climatiques qui ont affecté la région, c’était une année précoce, le vin est très riche en fruits, très beaux tanins, avec un peu moins d’acidité que la moyenne, cela donne une belle souplesse. Aujourd’hui, nous sortons le 2017 que nous considérons comme un millésime classique-moderne, dans les années 1990, il aurait été considéré comme un millésime chaud, mais aujourd’hui, nous considérons normal de vendanger tôt en septembre, pour obtenir une belle maturité.”

   

Domaine des Lambrays

Direction-Oenologue : Boris Champy
31, rue Basse
21220 Morey-Saint-Denis
Téléphone : 03 80 51 84 33

Email : clos@lambrays.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Famille SABON DE ROCHEVILLE


Les 8,5 ha de vignes en Châteauneuf-du-Pape se répartissent sur deux terroirs : le plateau Pied de Bau et le quartier Les Gallimardes. Mylène Rocheville présente des Châteauneuf du Pape rouges élaborés avec les cépages suivants: Grenache noir, Syrah, Mourvèdre, Cinsault, Vaccarèse. L’exploitation s’étend également sur la commune de Bollène où une oliveraie a été plantée au printemps 2014. Grâce au savoir-faire et l’expérience de Bernard Sabon, son père, et avec l’aide de son époux Guillaume, Mylène a créé le Serre des Mourres Sabon de Rocheville en 2013. “Belle récolte 2018 étalée sur 4 semaines, nous raconte Mylène Rocheville, touchée un peu par le mildiou, d’où tri parcellaire et quantité diminuée (25 hl) mais qualité parfaite pour obtenir un grand millésime.” Les ventes concernent les 2013, 2014, 2015, 2016, puis en décembre 2019, les 2017 et fin 2020, les 2018. Coup de cœur avec ce Châteauneuf-du-Pape rouge 2016, Grenache, Syrah, Mourvèdre, Cinsault et Vaccarèse, vignes de 50 ans en moyenne, élevage de 12 mois en foudres. Il a une bouche puissante, un vin très typé, dense, de belle robe foncée, au nez de cerise confite, de prune et d’humus. Et le 2014, avec des tanins présents mais fins, un vin intense en couleur comme en arômes, qui fleure les fruits macérés et les épices. Le 2013, est un vin harmonieux qui fleure bon les fruits mûrs et les épices, d’une robe rubis foncé, de bouche puissante et soyeuse. Agréable CDR rouge cuvée Gypa AB, 70% Grenache et 30% Syrah, cette cuvée est née de l’amour des oiseaux et des Baronnies provençales. En effet, le Gypaète Barbu qui est le plus grand vautour y est réinséré et l’association “Vautours en Baronnies” existe depuis 2 saisons déjà. Un vin de couleur cerise soutenue, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, de charpente solide.

Mylène Rocheville - Earl le Serres des Mourres
15, avenue Saint-Joseph
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :06 07 12 18 27
Email : sabonrocheville@gmail.com

Vignerons de CAMPLONG


Cette cave coopérative regroupe une trentaine de vignerons dynamiques et passionnés, et collectionne les récompenses. La totalité du vignoble est en culture raisonnée certifiée Terra Vitis, avec une traçabilité des pratiques culturales vérifiées par un organisme indépendant, garantissant un mode de production de qualité, respectant l’environnement. Nous avons sélectionné le Corbières rouge Le C de Camplong 2016, Syrah, Mourvèdre, Grenache et Carignan, c’est un vin bien corsé, où dominent des notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins fondus mais bien riches, alliant couleur et matière, d’une jolie finale. Le Corbières rouge La Cuvée des Vignerons 2015, Syrah, Carignan, Mourvèdre et Grenache, a un nez à la fois intense et subtil où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau et les épices, gourmand. Tout comme le Corbières rouge Fontbories 2016, médaille d’Or Concours Agricole Paris 2018, Carignan, Syrah, Mourvèdre et Grenache, un vin idéal lors d’un repas en famille ou entre amis. Le Corbières rouge Peyres Nobles cuvée Organique 2017, Médaille d’Or Concours Lyon 2018, Syrah, Carignan, Grenache et Mourvèdre, est puissant et coloré, aux senteurs de cassis, de griotte et d'épices, il est corsé, ample, avec des tanins riches, un vin puissant en arômes comme en structure. Joli Corbières rosé Peyres Nobles 2017, médaille d’Or Paris Concours Agricole 2018, Grenache, Syrah et Cinsault, qui dégage un nez délicat d'agrumes frais, associe structure et finesse en bouche, idéal avec un filet de Saint-Pierre ou un tajine de veau aux fèves et artichauts. Séduisant Corbières blanc Peyres Nobles 2017, Grenache, Vermentino, Roussane et Marsanne, où l’on retrouve des notes d’amande et de chèvrefeuille, de bouche complexe, d’une jolie persistance, un vin ample.

Président : Philippe Taudou - Directeur : M. Bolano
25, avenue de la Promenade
11200 Camplong-d'Aude
Téléphone :04 68 43 60 86
Email : vignerons-camplong@wanadoo.fr
Site personnel : www.vigneronsdecamplong.com

Château THURON


Propriété familiale depuis le XVIIe siècle de 6 ha, dont le sol est formé de graves, d’argiles et de galets (60% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Cultivée raisonnablement, avec une taille et un épamprage draconiens, la vigne produit une vendange qualitative, récoltée avec minutie à l’optimum de sa maturité. Le vin est vinifié de manière traditionnelle avec ses propres levures, ni collé, ni filtré. “La vendange est récoltée à la main à l'optimum de la maturité dans un état sanitaire parfait. Mise en cuve après éraflage et macération préfermentaire de 5 à 6 jours, la fermentation se fait sous contrôle de la température et avec ses propres levures, pour conserver la typicité de ce terroir d'exception. La macération post-fermentaire dure de 2 à 3 semaines, selon les années. La vinification est conduite avec comme objectif de favoriser l'extraction des arômes fruités ainsi que d'obtenir une structure tannique longue et soyeuse en préservant la rondeur naturelle du vin.” Nous avons goûté cette année le Bordeaux Supérieur 2016, il développe des nuances persistantes de violette et de framboise mûre, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré, classique, d’excellente garde. Savoureux 2015, charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices au palais, de fort belle évolution.

Jean-Pierre et Pierrette Lallement

33190 Pondaurat
Téléphone :05 56 71 01 89
Email : contact@chateauthuron.com
Site personnel : www.chateauthuron.com

CHAMPAGNE GOSSET


La continuité familiale prime ici. Aujourd’hui, Jean-Pierre Cointreau, par ailleurs Président du Syndicat National des Producteurs de liqueurs, assume ses fonctions au sein des différentes entités du Groupe familial et entend mener un développement pérenne de ses deux sociétés, Champagne Gosset et Cognac Frapin. Pour l’histoire, le Champagne Gosset, la plus ancienne Maison de Vins de la Champagne : Aÿ 1584, a été acquise par le groupe familial Renaud-Cointreau (Domaine Frapin, à Cognac) en 1993. Côté anecdote, soulignons que la pratique traditionnelle du bouchage liège et agrafage est maintenue sur certains gros flacons, au cours du vieillissement sur lattes. Le “style Gosset” est donc propre à un art de vivre qui, depuis plus de 4 siècles, s’est transmis de génération en génération, alliant un solide bon sens à l’élégance du cœur et de l’esprit. C’est un style issu d’un terroir exceptionnel de calcaire friable favorisant le développement optimal de la vigne et d’un savoir-faire à nul autre pareil. Odilon de Varine, chef de Cave avec la même équipe de production depuis des années, pérennise ainsi le savoir-faire et le style Gosset. Maison dynamique, résolument tournée vers le futur. La création, en 1995, de la cuvée de prestige Gosset Celebris aura été le point d’orgue de cette volonté d’améliorer la qualité de façon spectaculaire. Considérée comme un rendu à l’histoire et aux diverses générations de la famille Gosset et composée principalement de Grands et Premiers Crus de Chardonnay de la Côte des Blancs, de Pinot noir de la Montagne de Reims et de la Grande Vallée de la Marne (Aÿ), cette cuvée est le fleuron de la Maison. Superbe gamme « CELEBRIS », qui révèle la vérité du vin dans toute sa splendeur grâce au dosage Extra-Brut, l’interprétation parfaite du savoir-faire ancestral de la Maison. Vous aimerez ainsi le Celebris Rosé 2007, d'un rose limpide et lumineux, très aromatique avec des notes de fraise des bois, de framboise et de mûre sauvage, délicatement mêlées à la rose et à la violette, de structure vive d'une grande finesse, ample et persistant en bouche, un magnifique rosé, une belle expression de ce beau millésime. Il y a également le Gosset Celebris Vintage Extra-Brut 2007, avec ses nuances de notes mentholées voire légèrement épicées au nez. La bouche d’une longue persistance aromatique revient en finale sur la belle amertume du Chardonnay avec un côté pamplemousse rose.

Jean-Pierre Cointreau
Siège social : 69, rue Jules Blondeau - BP 7 -
51160 Aÿ (Accueil : 12, rue Godart Roger-51200 Epernay)
Téléphone :03 26 56 99 56
Télécopie :03 26 51 55 88
Email : info@champagne-gosset.com
Site : champagne-gosset
Site personnel : www.champagne-gosset.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BEAUREGARD


Cette belle propriété d?un seul tenant bénéficie d?un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol. La famille Moulin a repris en 2014 cette propriété, ainsi que les trois autres vignobles, dont Bastor-Lamontagne.
?Le 2015 est le premier millésime qui a été élevé et vinifié dans nos nouvelles installations, nous raconte Vincent Priou, le premier millésime de nos nouveaux propriétaires, la famille Moulin. On voit bien dans le vin, dans le verre, le résultat du travail effectué depuis trois ans, des outils, process de vinification qui ont été utilisés. Que ce soient dans les vins Château Beauregard ou Benjamin de Beauregard, nous avons gagné en milieu de bouche, ce sont des vins tout en finesse, en délicatesse. Nous pouvons concrètement apprécier le résultat de tous les efforts d?investissements techniques qui ont été faits, l?effet gravitaire, le tri optique qui permet que seuls les meilleurs raisins soient sélectionnés, les cuves tronconiques, les pigeages très doux? J?étais vraiment curieux de vérifier l?impact de cet équipement sur la qualité du vin, et le 2015 en est l?illustration parfaite, le vin est plus précis, on a plus de volume en bouche, les arômes de fruits mûrs sont bien préservés et s?expriment pleinement, la finale est veloutée, persistante, on gagne en mâche, en profondeur, le vin est plus ample, plus complet, ce 2015 est vraiment exceptionnel.
Ces constatations sont aussi valables pour Benjamin de Beauregard, un vin vinifié dans le même chai, sa production représente 50%, 2015 est délicieux, complexe, peut-être plus accessible, un peu moins dense que Château Beauregard. Dans l?ensemble, 2015 est un vin très aromatique avec de la fraîcheur, un bel équilibre, des arômes persistants de fruits mûrs, beaucoup de charme, il est d?ailleurs déjà très agréable à déguster maintenant.
Château Pavillon Beauregard 2015, en Lalande de Pomerol, est très réussi, il a bénéficié de ce nouveau chai, l?apport de cette nouvelle technologie sur ce vin est encore plus marquant. C?est un vin ?bonbon?, tout en rondeur, au volume fruité en bouche. Ce millésime 2015, assez solaire, participe à donner un côté plaisir au vin, on peut l?appréhender jeune et pour le consommateur d?aujourd?hui cela convient assez bien.
Sur la rive droite, tous nos vins sont Bio, dans les vignobles de la rive gauche, tous nos vins seront Bio à partir du millésime 2016.?
Voilà un très beau Pomerol 2015, 70% Merlot et 30% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne, parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d?humus, et des nuances de cuir et de prune en bouche. Le 2014, de robe intense, de bouche persistante avec ces arômes d?épices, de cuir et de myrtille, est d?une belle complexité au palais, aux nuances de fumé. Le 2013 (70% Merlot et 30% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), parfumé en bouche, avec ces notes subtiles de pruneau confit, qui allie structure et velouté, est un vin tout en fruit, tout en charme. Le 2012, plus dense, associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l?humus et les épices, un vin racé, très typé, volumineux, de garde.
Beau 2011, coloré, alliant charpente et velouté aux papilles, très parfumé, très complexe, au nez comme en bouche, un grand vin qui poursuit son évolution et développe des arômes très séduisants de truffe et de groseille surmûrie au palais. Grandissime 2010 (75% Merlot et 25% Cabernet franc, vignes de 35 ans en moyenne), où la complexité est exacerbée, avec des nuances de cuir, de violette, de griotte confite, un vin aux tanins fermes et ronds à la fois, gras et corsé, racé, d?une très belle finale. Superbe 2009, de robe foncée, au nez légèrement épicé, ample, concentré, riche et parfumé au palais (griotte, mûre, humus), très charnu, d?une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et savoureux, de garde, bien sûr. Le 2008, très typé, associe une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois surmûrie, un beau vin dense et velouté, aux tanins fermes mais distingués à la fois, de belle évolution. Le Second Vin, le Benjamin de Beauregard, mêle puissance et distinction, il est charnu, d'une rondeur et d'une bouche persistantes, où dominent la prune et l'humus. 
Goûtez également le Lalande-de-Pomerol Pavillon Beauregard 2016 AB, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et délicats, c?est un vin grenat foncé, d?une belle intensité, épicé comme il se doit, corsé e ferme, qui associe distinction et richesse, avec ces senteurs de fumé et de prune en finale.

Directeur : Vincent Priou

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 13 36
Email : beauregard@chateau-beauregard.com
www.chateau-beauregard.com


Domaine GRANGIER


L'agriculture a toujours fait partie de l'histoire familiale que se soit en élevage, en arboriculture ou en viticulture. Marc Manoa, grand père de Roland cultivait des vignes et avait un élevage de vaches laitières. Charles Grangier, le père de Roland, après quelques années passées sur l'exploitation de son beau frère, s'installa sur la commune de Chavanay en créant une exploitation en polyculture (vignes et arbres fruitiers).
En 2002, Roland Grangier créa le Domaine Grangier et reprit les vignes des parents et d'un voisin, s'agrandit en effectuant des plantations en Saint-Joseph Blanc, Saint-Joseph rouge et Condrieu. Après deux ans de travaux, en 2012 Roland et Céline Grangier ont emménagé dans une nouvelle cave. Un chai, un cuvage ainsi qu'un caveau de dégustation ont été construits.
Pour la bonne bouche, leur Saint-Joseph rouge 2014, 100% Syrah, élevé 10 mois en fûts, aux notes de truffe et de mûre, concentré et charnu, riche en matière, tout en bouche.
Le Condrieu Blanc Les Terrasses 2015, 100% Viognier, naturellement, avec ces notes de lis et de rose, persistant, mêle rondeur et vivacité, un vin typé, onctueux, d?une jolie finale aromatique.

Céline et Roland Grangier
15, Chantelouve
42410 Chavanay
Tél. : 04 74 56 20 14
Email : domaine.grangier@wanadoo.fr
www.domainegrangier.com


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Le Château est un ancien domaine viticole situé au nord de Bordeaux, où, compte tenu de sa petite production, le travail peut se faire ?à l'ancienne? : vendanges et tris manuels. Bernard Hébrard a marqué l'œnologie bordelaise grâce à son activité dans les centres oenologiques et à la Chambre d'Agriculture. Il élabore maintenant son propre vin avec l?aide de sa famille et dans le respect du terroir.
Excellent Bordeaux Supérieur Réserve Traditionnelle 2015, charpenté, élégant, aux tanins denses, est tout en bouche, aux senteurs de mûre et de pruneau. Le 2014, de belle robe soutenue et brillante, riche, d'une belle concentration d'arômes (cassis, épices...). Le 2013, avec des nuances de cerise confite et de bruyère, mêle charpente et élégance en bouche, tout en souplesse au palais, avec des nuances de groseille mûre. 
Très belle étiquette pour la cuvée Ampélos Biturica 2015, riche et harmonieux, au nez intense de fruits macérés, avec des notes épicées, aux tanins amples, un vin charnu et concentré. Cette cuvée est élevée en fûts de chêne, assemblage unique de 6 cépages rouges bordelais (45% Merlot noir, 25% Cabernet-Sauvignon, 15% Cabernet franc, 7% Petit Verdot, 5% Malbec et 3% Carmenère), cuvée exceptionnelle car elle ne peut être réalisée que lorsque les 6 cépages produisent, ce qui est loin d'être le cas tous les ans. cuvée produite en tout petit nombre 2 666 bouteilles en 2014 et 2015, présentées en caisse bois. Le 2014 est savoureux, avec ces notes de fumé et de pruneau, charpenté, de bouche dense mais bien fondue, où s'entremêlent des notes de fruits rouges macérés et de réglisse en finale, et s?apprécie, par exemple, avec des cailles grillées ou un civet de dinde.

Bernard et Marie-Odile Hébrard
42, route de Libourne
33450 Saint-Loubès
Tél. : 06 82 05 21 94 et 06 71 80 06 74
Email : h.auxgravesdelalaurence@yahoo.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017

 



Domaine Aline et Rémy SIMON


GATINOIS


Château DAVID


Château CORBIN MICHOTTE


Château HAUT-MARBUZET


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Xavier LORIOT


Château HAUT-CALENS


Cave REAL


R. BOUTILLEZ MARCHAND


De VENOGE


Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS


MAS DU NOVI


Domaine MORTET Père et Fils


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine Anthony CHARVET


Château FRANC LARTIGUE


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


GOSSET


Domaine de VIAUD


Château Les GRAVES


Maison ZOELLER


Domaine de CHEVALIER


Château HAUT-BERGERON


MOYAT-JAURY-GUILBAUD


Château PONT LES MOINES


André DEZAT et Fils


Domaines BUNAN



CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


DOMAINE TROTEREAU


CHARLES SCHLERET


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales