Terroirs Et Grands Vins De France

Edition du 08/11/2016
 

CHATEAU CLAUZET

Coup de cœur

Château CLAUZET

Au cœur de Saint-Estèphe, le Baron et la Baronne Velge se passionnent pour leur propriété, développant un vrai travail d’orfèvre pour produire un vin de très haut niveau.


Pour Maurice Velge, l’aventure Château Clauzet est la concrétisation d’un vieux rêve. “Mon père avait à Anvers, une cave merveilleuse avec principalement des vins du Médoc, raconte-t-il, ainsi que de très bons amis. Le monde du vin m’a toujours attiré et, lorsque l’opportunité d’acquérir des vignes s’est présentée, j’ai franchi le pas.” Le domaine compte aujourd’hui 30 hectares sur les meilleurs terroirs de Saint-Estèphe, dont de jolies croupes qui bordent le fleuve. Le Château Clauzet présente un encépagement majoritairement composé de Cabernet-Sauvignon (55%) avec une proportion significative de Merlot (40%) et un complément de Cabernet franc et de Petit Verdot (5%). Une équipe compétente et dynamique entoure le Baron Velge. José Bueno est l’homme du vin, après 23 ans passés dans la société Baron Philippe de Rothschild. Je connais les techniques de pointe utilisées au service d’un premier grand cru classé, précise-t-il, où les détails même les plus infimes ont une importance capitale. Ici, ma responsabilité s’étend du vignoble au vin.” “Notre objectif, poursuit Maurice Velge, est de préserver le vignoble âgé qui donne des vins riches. Nous maîtrisons les rendements à 45 hl/ha. Les vendanges manuelles sont axées sur la recherche d’une maturité parfaite, parcelle par parcelle. Au cuvier, le choix s’est porté sur des cuves ciment de taille moyenne pour pratiquer du sur-mesure. La grande qualité de la récolte permet de faire de bonnes macérations pour permettre au raisin d’exprimer tout son potentiel. Les mêmes soins sont apportés au Château de Côme, partie intégrante du domaine, qui décline ce que Saint-Estèphe peut offrir de plus féminin, associant élégance et distinction. Fermentation malolactique en barriques neuves sur la moitié de la récolte, soutirages manuels tous les trois mois, collage au blanc d’œuf, élevage sur lies fines... Pour faire un grand vin, il faut lui donner les moyens de grandir le mieux possible, chaque détail compte, de l’entretien des vignes à l’élaboration des vins. C’est un vrai travail d’orfèvre”.
Qualité des millésimes 2012 : de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez distingué et persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, un vin puissant, de belle matière, de bouche riche et harmonieuse. 2011 : au nez, complexité de petits fruits rouges. Boisé très harmonieux, à peine perceptible, qui se marie parfaitement bien avec un fruité expressif. L’entrée en bouche est croquante avec un beau fruité. Le milieu est montant, sans aspérité et beaucoup de fraîcheur. Equilibré, harmonieux, élégant, il joue sa partition dans la finesse. Les tanins présents sont enrobés et bien fondus. Finale Longue, équilibrée, le fruit très présent accompagne cette sortie majestueuse. 2010 : couleur pourpre, exceptionnelle. Nez complexe, très racé : cerise, mûre, cassis, vanille, très léger toasté, nuance chocolatée. Les arômes sont persistants et très expressifs. Au palais, attaque montante, bouche pleine et charnue, onctueuse avec des notes de fruits rouges et noirs. Les tanins sont riches, soyeux et fondus avec un très bel équilibre. La complexité de ce vin est digne des plus grands millésimes où se mêlent l’élégance, la rondeur, la puissance et le fruité avec un bonheur inégalé. Finale longue, persistante, complexe, intense et raffinée. Capacité de très bonne garde. 2009 : très beau vin, qui mêle couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois, charmeur mais riche et d’excellente évolution.  2008 : grand vin classique, d’un beau rouge profond, concentré, avec des tanins riches, très structuré, avec un nez où dominent la groseille et les épices, un beau vin de garde. 2007 : très charmeur, de couleur pourpre, au nez confit, aux tanins très harmonieux, un vin typé, avec des nuances de griotte, de violette et de cuir, d’une belle ampleur.

   

CHATEAU CLAUZET

Baron Velge - Directeur : José Bueno
Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 34 16
Télécopie : 05 56 59 37 11
Email : clauzet@chateauclauzet.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT GRAVES
e_graves.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
HAUT-BRION (PL) (b) (Hors Classe)
LA MISSION HAUT-BRION (PL)
HAUT-BAILLY (PL)
MALARTIC-LAGRAVIÈRE (PL)
LEOGNAN (PL)
GRAND BOS
GRANDMAISON (PL)
HAUT-LAGRANGE (PL)
RAHOUL
LAFARGUE (PL)
ROSE SARRON (b)
(SMITH-HAUT-LAFITTE (PL))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
CHEVALIER (PL) (b)
CARBONNIEUX (PL) (b)
BOUSCAUT (PL) (b)
BROWN (PL) (b)
CHANTEGRIVE (b)
SOLITUDE (PL) (b)
BRONDELLE (b)
DE MAUVES (b)
TOULOUZE (Graves de Vayres)
LE TUQUET (b)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANCE (PL)*
LESPAULT-MARTILLAC (PL)*
PONTAC-MONPLAISIR (PL)*
HAUT-CALENS
ROUGEMONT
VIMONT (b)
MAGENCE
ROUILLAC (PL)*
EYRAN (PL)
HAUT-PLANTADE (PL)
SAINT-AGRÈVES
OLIVIER (PL)
CALLAC
ESPIOT
HAUT-MARAY
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(LA TOUR MARTILLAC (PL) (b)*)
D'ARRICAUD (b)
BLANCHERIE
(SEGUIN (PL))
Clos BELLEVUE
CAILLIVET
SAINT-ROBERT (b)
PETIT-PUCH (Graves de Vayres)
PICHON-BELLEVUE (Graves de Vayres)
GRAVIÈRES
CAILLOUX DE VALGUY



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHERET-PITRES
(LA PERRUCADE)
REYS
BEL AIR (Graves de Vayres)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(CASTRES)
FOUGÈRES
(HAUT-REYS)
GRAND ABORD*
SANSARIC

LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

> Nos coups de cœur de la semaine

Château SAINTE-BARBE


Sainte Barbe était une Chartreuse typique de Bordeaux du XVIII siècle surplombant la rivière, avec de belles dépendances. La maison est située sur les rives de la Garonne avec une vue magnifique sur la rivière. Elle est construite au-dessus des caves qui se trouvent au rez-de-chaussée où les barriques de vin étaient emmagasinées. Elles pouvaient être roulées à la main au bord de la rivière pour être chargées sur des navires à destination de l'Angleterre et de l'Europe du Nord. Le vignoble Sainte Barbe couvre actuellement 30 hectares de graveleux, les sols alluviaux sur la rive droite de la Garonne. La majorité des vignes ont été replantées en 1999 par la famille Touton. La propriété a été rachetée par la famille de Gaye en 2013. On y propose ce séduisant Bordeaux Supérieur 2013, avec des tanins soyeux, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée, tout en rondeur. Le 2012 est de robe soutenue, aux tanins souples et bien équilibrés, au nez de mûre, de bouche harmonieuse et persistante. Excellent 2011. aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, harmonieux, d’une belle couleur aux reflets violets.

Famille de Gaye
Route de Burck
33810 Ambès
Téléphone :05 56 77 49 57
Email : commercial@chateausaintebarbe.fr
Site personnel : www.chateausaintebarbe.fr

Domaine des 7 VIGNES


Une famille de vignerons depuis 1684. C’est la 9e génération qui exploite ce domaine de 6 ha. Le nom des 7 Vignes correspond aux 7 cépages alsaciens. Ici, la philosophie culturale et de travail peut se résumer ainsi : “un peu de patience, une pointe d’observation et un zeste de bon sens.” Emmanuel Saouliak nous dit que, “le millésime 2015 est de grande valeur, riche en matière, expressif, ce sera une année propice aux vins rouges qui ont pas mal d'acidité et la qualité adéquate pour être des vins de garde. Le seul hic, ce sont les petits volumes, c'est la récolte la plus petite de ces 5 dernières années : à peine 1/3 de la normale. Millésimes en vente en 2016 : les 2014 et 2015, et fin Août, 2016 dans quelques appellations dont les Muscats.” De nombreuses médailles d'Or reçues en France et en Chine sont venues récompenser ses vins et parmi les 23 références du domaine, le Pinot noir 2012 au Challenge Internationnal du Vin. Beau Riesling 2014, au nez de fumé, une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale, un vin qui a du corps et de la personnalité, à déboucher sur curry de poisson ou un sandre poché en sauce. Le Riesling cuvée des Sables est harmonieux, aux senteurs de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale, ferme et suave. Excellent Pinot gris Les Vieilles Treilles, plein de charme, avec des nuances d’amande, un vin qui allie puissance et finesse, tout en bouche, au nez de fumé, d’une belle concentration aromatique comme ce Muscat 2015, de belle robe limpide, très fin, complexe, au nez de petits fruits frais, de bouche suave, parfait sur des asperges. Le Gewurztraminer 2014, de belle robe doré brillant, subtil et suave, très équilibré, de bonne bouche parfumée, aux connotations de citron et d’épices, toujours très bien vinifié comme le Pinot noir, élevé en fûts de chêne, corsé, associant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille. Goûtez également le Sylvaner Vieilles Vignes 2015, qui s’accorde très bien, grâce à sa vivacité, à un gratin de hareng à la suédoise ou un tarte fine aux maquereaux, et cet excellent Crémant d’Alsace brut, un Blanc de blancs, une cuvée ample et parfumée, de bouche légère et ronde à la fois, un vin généreux, de mousse persistante.

Emmanuel Saouliak
102, route des Vins
67680 Nothalten
Téléphone :03 88 92 45 73
Télécopie :03 88 92 62 49
Email : domaine.saouliak@orange.fr
Site personnel : www.vins-saouliack.fr

PHILIPPONNAT


Charles Philipponnat est l’héritier d’une longue tradition vinicole. La Maison a rejoint, en 1997, le groupe Boizel Chanoine Champagne, géré par les familles fondatrices avec des capitaux essentiellement familiaux et champenois. Elle a l’avantage de posséder 17 ha de vignes situées dans les crus d’Aÿ, Mareuil, Mutigny et Avenay. D’excellents terroirs dont deux exceptionnels, Le Léon, à Aÿ et le Clos des Goisses, à Mareuil. Tous deux se caractérisent par une forte pente exposée plein sud. Dans le Clos des Goisses la pente atteint 45% de dénivelé et le microclimat peu venté est protégé par le sommet du Gruget et les murs du Clos, ce qui en fait le terroir le plus chaud, produisant les vins d’une grande intensité. "Depuis une bonne quinzaine d’années, nous avons fait beaucoup d’efforts pour préciser le style de notre Maison de Champagne, me raconte Charles Philipponnat. Nous avons amélioré la qualité des assemblages, entièrement rénové l’outil de vinification, accentué la présence du Pinot noir dans nos assemblages afin que la personnalité de nos Champagnes, leur caractère, s’expriment au mieux. Bref, nous avons porté notre attention sur beaucoup de détails, que ce soit à la viticulture, à la vinification et avons réalisé ainsi de grands progrès que les clients et consommateurs reconnaissent déjà. Suite à cette grande détermination, il nous a semblé logique que la nouvelle présentation de la bouteille reflète l’amélioration de la qualité de nos vins. Notre nouvel habillage a reçu un excellent accueil, nous avons même reçu des félicitations spontanées de nos clients. Nous avons des changements de millésimes habituels comme le Blanc de blancs, sortons le Grand Blanc 2007, un Champagne plus structuré, plus sérieux que le 2006. Notre Blanc de noirs 2008 est un superbe millésime en Champagne, un vin très réussi mûr, intense, d’une belle acidité, douce fermeté, d’une belle brillance. Millésime 2006 pour notre Cuvée 1522, c’est un millésime plus tendre, assez agréable, parfumé, qui se différencie du 2005 qui lui était plus intense, légèrement giboyeux. Dans le premier semestre, nous allons continuer de commercialiser le 2005 pour le Clos des Goisses, pour la fin d’année ce sera le 2006. C’est un champagne d’exception. Nous commercialisons aussi nos cuvées parcellaires 2006 là aussi au compte-gouttes car il y en a très peu, ces cuvées sont issues de terroirs Grand Cru d’Aÿ, de Mareuil-sur-Aÿ, les Cintres. Ce concept de parcellaire est dans le prolongement de ce que l’on fait avec Clos des Goisses à savoir, montrer l’excellence de nos terroirs. Nous faisons des vins d’assemblages mais il n’y a pas de grands champagnes sans grands vins d’assemblage issus de grands terroirs. On veut donc démontrer avec cette petite cuvée (les volumes resteront très faibles) que nos éléments d’assemblage sont de grande qualité avec une personnalité propre. Notre concept est de prélever une partie de nos assemblages, de l’isoler pour mettre en valeur sa qualité intrinsèque. Ces trois cuvées parcellaires ne seront pas systématiquement élaborées chaque année cela dépendra du millésime. Nous millésimons souvent nos Champagnes, nous avons pris l’option d’en faire moins en volume mais d’exploiter tout le potentiel. Avec le parcellaire, nous sommes plus dans une démarche d’exception. Nous sommes très satisfaits car sur le marché français, notre premier marché, nous venons de faire la meilleure année commercialement parlant de tous les temps, cela mérite d’être souligné et nous en sommes très fiers. C’est une reconnaissance des consommateurs qui nous font confiance. Nous sortons la dernière de nos cuvées parcellaires. Nous avions déjà proposé les deux autres cuvées parcellaires l’an passé Aÿ et Mareuil, et cette année, Les Cintres 2006 est la nouvelle cuvée parcellaire provenant de deux parcelles situées au cœur du Clos des Goisses. C’est un Must, l’idée générale est de donner une idée de ce que pouvaient produire les toutes meilleures parcelles du Clos des Goisses, Les Cintres 2006 est issu de la parcelle centrale du Clos des Goisses, les plus vieillies vignes, c’est l’expression pure, avec seulement 2300 bouteilles, une rareté, nous n’avons pas voulu en faire plus pour ne pas appauvrir le Clos des Goisses. Nous ne produirons pas cette petite cuvée Les Cintres tous les ans, cela dépendra du millésime, c’est une cuvée destinée aux collectionneurs.” Superbe Champagne Clos des Goisses 2006, 65% de Pinot noir et 35% de Chardonnay, vinification partielle sous bois (40 %) qui favorise une plus grande complexité, aucune fermentation malolactique pour conserver l’acidité naturelle qui compense la puissance du terroir. Vieillissement de 8 à 10 dans les caves de la Maison Philipponnat. Robe d’un or pâle, mousse fine et délicate, nez de fleurs de sureau, attaque fraîche et souple typique du millésime 2006, notes de fruits rouges, d’eau de vie de framboise, de grillé, finale aromatique et persistante. Le Grand Blanc 2007, 100% Chardonnay provenant de la Côte des Blancs de la Montagne de Reims et du Clos des Goisses. Robe d’un or clair brillant et vif, bulles fines et persistantes, nez fin et élégant, notes intenses de fleurs blanches et d’agrumes, belle attaque minérale, ample, nuancée. Notes de mandarines, pamplemousses en milieu de bouche, finale qui dévoile la typicité du style Philipponnat, vinosité tout en rondeur, bonne longueur en bouche persistante. On poursuit avec ce Champagne Cuvée 1552 Rosé Millésime 2006 : 70% de Pinot noir, 30% de Chardonnay provenant du Mesnil sur Oger et 8 % de pinot noir. Belle robe rose pâle aux reflets violets, mousse fine et délicate, notes de fruits rouges et noirs (framboise, cassis), attaque fraîche et pure, bien combinée avec les fruits mûrs, grande minéralité raffinée et délicate. Il y a aussi le Champagne Cuvée 1522 Millésime 2006 : une grande cuvée élaborée autour du terroir d’Aÿ, 70% Pinot noir, 30% Vhardonnay. Belle robe d’un or délicatement rosé, bulles fines et cordon persistant, notes olfactives de fleurs de sureau, poivre blanc, tabac blond. En bouche, touches de framboise et de crème d’amande, attaque souple, belle finale élégante. Le Royal Réserve brut : 65% Pinot noir, 30% Chardonnay, 5% Pinot meunier, première presse des raisins du cœur de la Champagne, en majorité des Grands et Premiers Crus, vieillissement sur lies. Robe d’un or soutenu, mousse fine et rapide, notes de fleur de tilleuls puis, après aération, viennent des notes de framboise et de groseille, d’agrumes et de miel, belle attaque vineuse fruitée et charpentée, ample et longue finale apportant une touche de biscuit et de pain fraîchement cuit. Faites-vous aussi plaisir avec le Royal Réserve non dosé : 65% Pinot noir, 30% Chardonnay, 5% Pinot meunier. Robe or pâle, mousse fine et persistante, nez de fleurs de tilleul, attaque droite et pure avec des notes d’agrumes, bouche bien soutenue par une bonne acidité, finale longue avec des notes de pain chaud et de pomme fraîche. Le Royal Réserve Rosé : 75% pinot noir, 20% Chardonnay, 5% Pinot meunier. Robe rose saumon, reflets cuivrés, mousse fine, crémeuse et persistante, notes de fraise des bois suivies d’agrumes et d’écorce de pamplemousse. Attaque élégante et pure, bouche pleine et ample bien soutenue par une bonne acidité et une légère astringence qui fait ressortir le fruit.

Charles Philipponnat
13, rue du Pont
51160 Mareuil-sur-Aÿ
Téléphone :03 26 56 93 00
Télécopie :03 26 56 93 18
Email : info@philipponnat.com
Site personnel : www.philipponnat.com

SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


Les origines vigneronnes de la famille Arnould remontent à la fin du siècle dernier. A l’époque, les aïeuls Lefevre exploitent des vignes situées sur le terroir Grand Cru de Verzenay, les raisins étant vendus aux grosses Maisons de Champagne. Les premières bouteilles ont été commercialisées dans les années 30. Au début des années 60, la petite fille de la famille Lefevre se marie avec Michel Arnould et créent ensemble leur propre marque « Michel Arnould ». En 1972, ils commencent l’exportation en Angleterre. Aujourd’hui, leur fils Patrick et leur gendre développent la marque dans un grand nombre de pays. Le vignoble de 12 ha est conduit en lutte raisonnée, dans le respect de l’environnement. La Maison vous propose ce Champagne Tradition Grand Cru, un Blanc De Noirs, particulièrement typé, de mousse fine et persistante, d’une belle complexité en bouche, tout en fruité et finesse, un Champagne très bien dosé, ample et charpenté, qui sent le pain grillé, l’abricot et les fleurs fraîches. Le B 50 Grand Cru Millésimes 2007, délicat mais riche à la fois, avec des senteurs de poire et de noisette, conjugue finesse et fruité, à la fois charpenté et souple, avec cette nervosité équilibrée, de bonne bouche, aux notes de tilleul et de coing en finale. Beau Champagne cuvée Mémoire de Vignes 2007 (pur Pinot Noir issu uniquement de vieilles Vignes), de bouche élégante et intense, avec ces notes de raisins noirs, de fruits frais et de biscuits, un Champagne ample et raffiné, qui mérite une cuisine élaborée. La cuvée Extra Brut Grand Cru un pur Pinot Noir d’une seule année avec 20 % de vin de réserve, pas de liqueur de dégorgement, où puissance, finesse et arômes de fruits s’entremêlent, est un Champagne de robe brillante, avec des bulles fines et persistantes. Le Brut Réserve Grand Cru, assemblage à parts égales de Pinot Noir et de Chardonnay, possède un nez de pomme mûre et une bouche suave, puissant et complexe, où s’entremêlent en bouche les fruits, la bruyère et les fleurs fraîches. Excellent Champagne Brut La Grande Cuvée de Michel Arnould (70 % Pinot Noir, 30 % Chardonnay), ample, de bouche complexe et délicate à la fois. Séduisant Brut rosé Grand Cru, un pur Pinot Noir, ajout de coteaux champenois rouges élaborés en fût de chêne et issus de vieilles Vignes, vieillissement minimum de 24 mois en bouteilles, liqueur de dosage à base de sucre de canne, qui sent toujours bon la framboise, harmonieux, puissant, d’une jolie rondeur en finale.


28, rue de Mailly
51360 Verzenay
Téléphone :03 26 49 40 06
Télécopie :03 26 49 44 61
Email : champagne-michel-arnould@vinsdusiecle.com
Site : champagne-michel-arnould
Site personnel : www.champagne-michel-arnould.com


> Nos dégustations de la semaine

Nicolas POTEL


“De la sélection des raisins à la mise en bouteille, précise-t-on, nous prenons un soin particulier à laisser les terroirs s’exprimer pour qu’ils révèlent leurs expressions aromatiques. Nous avons pour principe de tenir compte de la qualité des sols, de l’exposition et de la bonne santé des vignes et du travail fourni par nos vignerons partenaires. Un vin de qualité est avant tout un vin naturel, c’est pourquoi nous n’effectuons qu’un minimum d’interventions lors de la vinification. Nous estimons, en effet, que comme chaque année est différente, il faut adapter notre style de vinification à chaque millésime. Nous axons ainsi notre travail sur le sensitif et le goût plutôt que sur les résultats d’analyses et les fiches de vinifications.”
Ce Gevrey-Chambertin Premier Cru Aux Combottes 2014, alliant rondeur et puissance en bouche, complexe et subtil à la fois, riche et bien équilibré, est un vin qui sent bon la violette, la framboise et la cerise, tout en nuances comme le Vosne-Romanée 2014, de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes mais bien fondus. Le Nuit Saint Georges Premier Cru les Vaucrains 2014 est de robe pourpre intense, très corsé, typé, naturellement charnu, très parfumé (cassis, humus, épices), un vin puissant, de garde
Le Nuits-Saint-Georges rouge 2014, très équilibré, est puissant, parfumé, dense, tout en distinction, aux notes très classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins fermes, très réussi comme cet Aloxe Corton Premier Cru les Petites Lolières 2014, aux tanins très élégants, au nez complexe (cuir, framboise, mûre), légèrement épicé en finale.

13, rue Lavoisier
21700 Nuits-Saint-Georges
Tél. : 03 80 62 15 45
www.nicolas-potel.fr

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine Daniel DUGOIS


Superbe Vin Jaune 2005, vendanges manuelles, pressurage pneumatique, après un débourbage de 20 heures, un Vin puissant aux arômes de fruits secs, de bouche soyeuse, ronde avec une intensité bien parfumée en finale, de grande garde, à déguster sur un faisan à la crème.
Le Vin de Paille 2009, mature, aux arômes de fruits blancs, avec en bouche des notes subtiles de miel, de pain d’épices, de rose et de citron confit, d’une grande persistance, allie charme et structure. Remarquable Arbois Grevillière Trousseau 2013, issu d’une de leurs plus vieilles vignes, sols d’argiles gras avec cailloux gréseux en surface positionné sur un dôme calcaire, de couleur pourpre, avec des nuances complexes de fruits des bois, de violette et de prune, très fin mais très structuré (11,50€).
On se fait aussi plaisir avec l’Arbois Trousseau 2013, qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, avec beaucoup de charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris (8,30€), et son Arbois Chardonnay Mouchet 2012, avec cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes de coing et de lis, de bouche fine (11,50€).
Au même prix, son autre Arbois Chardonnay Aigrefeu 2013, à dominante de fleurs blanches et de noix, d’une belle persistance, dense au nez comme au palais, mêlant élégance et structure. Le Crémant du Jura blanc, 85% Chardonnay et 15% Trousseau, à la mousse légère et intense, riche en arômes (poire, lis, brioche...), intense et savoureux, d’une finale parfumée et crémeuse (8,30€).

Domaine de la REYNARDIÈRE


Leur Faugères rouge élevé en fûts 2008, avec ces arômes d’épices et de fruits bien mûrs, est fort bien élevé, un vin ferme et très parfumé, de bouche puissante et de très bonne évolution, qu’il faut servir avec une cuisine relevée, comme, notamment, un ragoût de mouton ou des filets de marcassin à l'orange. 
Le Faugères Grand Terroir de Schiste 2008, de bouche à la fois puissante et ronde, aux tanins fermes et enrobés, est un vin très typé et charpenté, aux arômes de fruits cuits (cerise noire, groseille...). 
Remarquable Faugères rouge cuvée Prestige 2009, Syrah 75%, Grenache 10%, Cinsault 10%, Mourvèdre 5 %, où dominent les épices et les fruits surmûris, au nez puissant, un vin dense, chaleureux, corsé, aux tanins riches. Le Faugères rouge tradition 2009 a des tanins enrobés, charnu comme il se doit, classique, parfumé (fruits rouges à noyau, humus...). Le Faugères rosé 2015, au nez complexe (cerise, fraise...), est frais et rond. Goûtez le Côtes-de-Thongue Sauvignon 2015, marqué par ces senteurs de pomme fraîche, très bien vinifié, de bouche persistante, et le Côtes-de-Thongue Merlot 2014, d’un beau rouge pourpre, qui présente au nez des arômes de myrtille et de cassis.

Pierre et Jean-Michel Mégé et Philippe Pons
7, cours Jean-Moulin
34480 Saint-Géniès-de-Fontedit
Tél. : 04 67 36 25 75
Fax : 04 67 36 15 80
Email : contact@reynardiere.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015

 



Domaine Jacques CARILLON


Château THURON


Domaine FREY-SOHLER


Pierre FRICK et Fils


Château BOUTILLON


Domaine de DEURRE


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Jean-Paul PAQUET & Fils


Château des GRAVIÈRES


Clos BELLEFOND


Domaine Guy ROBIN


Château Le BOURDIEU


Albert de MILLY


Château du GRAND-CAUMONT


Domaine de la CROIX BLANCHE


Clos JEAN


Château MONTROSE


Château BARRÉJAT


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Château ORISSE du CASSE


Château DARIUS


Charles SCHLÉRET



MAISON MOLLEX


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE VINCENT BACHELET


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


CHATEAU DU MASSON


H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


DOMAINE DE MONTS LUISANTS


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales